Compte rendu de la réunion géologique internationale a Copenhague 1928

V. Nordmann (Editor), Victor Madsen (Editor)

    Research output: Book/ReportBookResearch

    Abstract

    Le Danemark n'est qu'un petit pays, son étendue géographique est modeste, et sa structure géologique uniforme; ces différentes circonstances concourent pour rendre inconcevable, pour ainsi dire, l'idée de jamais faire de Copenhague le siège du Congrès géologique international. A une telle fin notre pays offre trop peu d'un intérêt géologique général, et il serait impossible d'organiser, en Danemark, des excursions géologiques qui pourraient se mesurer avec les nombreuses grandes excursions qu'on a coutume d'arranger en rapport avec les réunions du Congrès international. Toutefois, le Dane-mark renferme au point de vue géologique des particularités propres à intéresser les spécialistes, surtout en ce qui concerne l'Ordovicien de l'ile de Bornholm, et le Danien, le Tertiaire et le Quaternaire des autres parties du du Danemark. Le fait est que, depuis quelques années, l'intérêt pour la géologie du Danemark est en train de s'accroître, non seulement dans les pays voisins mais encore dans des pays plus lointains; à maintes reprises les géologues danois ont eu le plaisir de recevoir la visite de confrères venus de loin, et nous avons fait avec eux des excursions un peu partout dans le pays, excursions qui ont vivement intéressé les géologues étrangers et qui ont même laissé des traces dans la littérature géologique universelle.

    Il y a bien des années déjà la Deutsche Geologische Gesellschaft a fait des excursions en Danemark, et à mesure qu'on se rendait compte que l'idée de faire des excursions géologiques dans notre pays n'était pas étrangère à d'autres sociétés de géologie du dehors, nous autres géologues danois avons jugé opportun de nous enhardir à proposer une Réunion géologique internationale en Danemark en connexion avec des excursions par toutle pays, afin de répandre ainsi, d'une manière bien plus efficace que cela ne pût se faire par le seul moyen de la littérature, la connaissance de lagéologie de Danemark. L'occasion pour réaliser cette idée s'offrait en 1928, lors de la célébration du 4Qe anniversaire du D. G. U. (abbréviation pour: Danmarks Geologiske Undersogelse - Service de la Carte Géologique de D.) - occasion quelque peu artificielle, dira-t-on peut-être, car pourquoi ne pas attendre jusqu'au cinquantenaire, date à laquelle une partie encore plus grande de la cartographie géologique du pays serait terminée et où l'on aurait des résultats encore plus nombreux à soumettre aux géologues étran- gers qui nous feraient l'honneur d'une visite. Ce qui, malgré ces considérations, nous a décidés à nous mettre en marche, c'est le fait qu'un certain nombre des personnes attachées au service du D. G. U. ont été en fonctions pour ainsi dire dès les premiers commencements de ce service; il n'en serait plus ainsi dix ans plus tard, - au moins auraient-ils, quand-même ils seraient encore en vie, dépassé la limite d'âge pour la retraite forcée et ne seraient donc plus en activité. Une démonstration de la structure géologique du Danemark faite en ce moment-ci, devant les géologues étrangers, au moyen de conférences et excursions, deviendrait par le fait-même une démonstration du travail personnel de ces géologues pour le développement de la connaissance de la géologie du Danemark, et elle acquerrait ainsi un caractère toutparticulier, qu'une telle démonstration ne possèderait pas dans dix ans. Bref, le Service de la Carte Géologique de Danemark se décida à lancer des invita- tions pour une Réunion géologique à Copenhague en juin 1928 à l'occasion de son 4Qe anniversaire. Sa Majesté le Roi a témoigné au D. G. U. la grande bienveillance de consentir à en accepter le Protectorat, Son Excellence le Ministre de l'Instruction Publique consentit à accorder son appui à la Réunion en acceptant la Présidence d'honneur. Le Conseil d'administration de la Ville de Copenhague et l'Université de Copenhague n'ont pas manqué de témoigner leur prévenance, la Fondation Rask-0rsted a voté une somme d'argent pour obvier aux frais de la Réunion, et de nombreuses institutions, sociétés et particuliers, tant à Copenhague que par tout le pays, ont fourni leur appui, directement ou indirectement, et ont ainsi pu nous mettre en état de réaliser l'idée de la Réunion. Après réception des invitations un grand nombre de services et de sociétés géologiques par le monde entier ont témoigné leur bienveillance et ont délégué des représentants officiels à la Réunion; le nombre des adhésions a dépassé l'attente, ce qui n'a pu que réjouir les géologues danois et même les rendre un peu fiers.

    Dans les pages suivantes sera donné un compte rendu de la Réunion et de ses résultats.
    Original languageFrench
    Place of PublicationCopenhague
    PublisherDGU
    Number of pages270
    DOIs
    Publication statusPublished - 31 Dec 1930

    Programme Area

    • Programme Area 1: Data

    Cite this